Xanako-Theater était un navire de 2ème génération spécialisé dans le loisirs. Il était caractérisé par son luxe débordant permettant d'accueillir quotidiennement un flot inintérompu de passagers. Son prestige et son immense théâtre en faisant un des navires les plus prisés des classes supérieurs. Il était entièrement dédié aux loisirs. 

 

Il conservait les traditionnelles répartitions en 5 étages, témoin de l'organisation de cette nouvelle société qui succéda à l'humanité terrestre suite à la destruction de la planète. Aujourd'hui tous les citoyens exa-terriens étaient répartis dans 5 classes différentes. Dans chacun des navires de 1er, 2eme ou 3eme génération qui parcouraient la galaxy, on retrouvait 5 étages pour répartir ces 5 classes. Ainsi chaque homme ou femme avait sa propre classe, sa propre place et son propre rôle. Un système qui permettait d'organiser la société de façon cohérente, pragmatique et ainsi toujours conserver une maîtrise totale de la consommation des ressources. 

 

Dans la première classe de ce système, on y retrouvait les personnes importantes déléguées à la gouvernance de la société (ministres, président, membres du conseil) qui travaillaient chaque jour à la bonne organisation de la société. On y retrouvaient également les grands penseurs, les ingénieurs qui travaillaient chaque jour à l'amélioration du qotidien de tous, les grands constructeurs qui assuraient les moyens d'améliorer le quotidien, et les médecins les plus prestigieux qui veillaient à la santé de la calsse 1. 

 

La classe 2 quand à elle était destinée au personnel de pilotage des navires, sans qui la survie dans l'espace serait plus difficile, le personnel soignant de la classe 1 et de la classe 2, les artistes, source de divertissement pour ces deux classes, ainsi que les professeurs et certains entrepreneurs qui n'avaient pas encore ammassés suffisament de pouvoir et de richesse pour entrer dans la classe 1. 

 

A partir de la classe 3 commençait à se succéder les petites mains. On y retrouvait les infirmières des classes 3 et en dessous, les militaires et forces de l'ordre qui permettaient de conserver un calme et une discipline à travers les navires de la galaxy, les régisseurs, manageurs et chef d'équipe, qui avaient la chance de diriger "la main d'oeuvre" plutot qu'être simple "exécutant" de la classe inférieure. 

 

La classe 4, classe avant dernière, était une classe dédiée à l'exécution. De la création des repas, à la conception des produits et objets du quotidien, cette classe regroupaient des personnes qui avaient pour seul objectif dans la vie, de répondre aux ordres, et produire selon l'objectif fixé par les classes supérieures. Si toutefois l'un des exécutants de la classe 4 n'était pas suffisament productif, faisait apparaître un acte de rébellion, donc ne collait pas au moule bien rodé de la société, alors celui-ci était relayé en classe 5, la classe inférieure, également appelée la classe des oubliées. 

 

La classe 5 était une classe à part. En bas, tout en bas des navires, au même niveaux, que les bacs stockant les ordures étaient relayés toutes ces personnes qui n'étaient plus utiles à cette société bien pensante... là les hommes et les femmes, erraient, dans les détritus et les restes de la société pour se laisser mourrir à petit feu. 

 

Afin d'éviter tout conflit, les personnes de classe 1 et 2, seules à avoir conserver un droit de conception et de reproduction de l'espèce humaine, ne pouvaient évoluer dans ces classes que par hérédité. Les personnes de classe 3 et 4, quand à elles,  étaient clônées et prenaient vie dans le corp d'une personne de 16 ans pour occuper un poste qui lui était dédié. La société était ainsi rôdée. Ceux qui dirigeaient, réfléchissaient et régissaient la société avait une vie basée sur la construction et la réflexion afin de leur permettre de régir la société de façon bien pensé. Les "exécutants" des classes inférieure quand à eux,étaient dédiés à une vie d'exécution. Ils n'avaient pas besoin d'apporter de la réflexion à leur mission. Un homme qui réféléchis, un homme qui a le choix, est un homme qui est susceptible d'être malheureux s'il ne sait pas prendre les bonnes décisions. Les exécutants n'avaient pas besin d'être malheureux. Ils naissaient seul, et ainsi s'habituait à leur solitude, leur permettant de traverser les années et d'exécuter sans remetrte en question le système. C'est ainsi qu'avaient conçu les préceptes de cette nouvelle société par les classes supérieures. Les 1 et 2 vivaient en famille, avaient des loisirs, réfléchissaient, pendant que les 3 et 4 exécutaient et travaillaient. 

 

Mindy était une exécutante de la classe 3. De taille moyenne, plutôt fine, son clônage lui avait fait hériter d'un teint pale. Sa belle chevelure rousse, lorsqu'elle était détachée, lui donnait un air angélique avec des boucles qui lui tombaient jusque sur les reins.

 

Mindy vivait depuis 6 ans. Au départ, dédiée au nettoyage des suites du niveau 1 du navire, elle avait eu le privilège de vivre en classe 3. Pour cela elle avait occupé durant ces 6 années une chambre dans le niveau 3. Une chambre petite mais pratique, propre et permettant de se reposer lors des grandes fatigues. Elle avait également eu le privilège d'y vivre seule. 

Mindy avait apprécié les 6 premières années de sa vie. Elle avait travaillé au ménage des suites du niveau 1, qui demandaient de la rapidité, de la précision et surtout de la discrétion afin de na pas géner la classe suppérieur. 

 

Mindy appréciait ce travaille. Elle avait droit à quelques heures de repos par semaine, une chambre dont elle savourait la tranquilitée, et quelques amies qu'elle croisait lorsqu'elle commençait ou arrêtait le travail. Son seul regret était l'absence de la riche occupante de la suite numéro 103. Cette vielle dame, issue du monde politique lui avait apporté faveurs et protection. Cette riche politicienne avait perdu sa fille des années plutôt. Elle avait trouvé dans le regard de Mindy un retour aux sentiments maternels. Elle avait dès lors prit la jeune fille, fraichement clônée, sous sa coupe. Elle, qui normalement était exclue de tout savoir par ce système de classe, avait ainsi découvert un monde à part. Retranchée, une heure par jour dans la suite de la dame, elle explorait les livres et les images de l'ancien monde. La dame lui avait ainsi peut à peut partagée le mode de vie des classes supérieures, leur façon de penser, une partie de leur savoir. Mindy avait prit l'habitude de s'échapper de sa condition, une heure par jour, après son travail domestique en rejoignant la vielle dame. Elle avait ainsi appris certaines valeurs telles que le respect de soit, la politesse, la discrétion, ou encore la réflexion et le régard critique à poser sur chaque chose. Elle avait été une des rares personnes de sa condition a avoir vu des images de la terre telle qu'elle était avant sa destruction. Elle avait comprit rapidement l'injustice de son système. Elle n'aurait jamais ni famille, ni enfant, puisque, de part sa création, elle serait à jamais relayée à la condition d'exécutante. 

 

Avant de disparaitre, la vieille dame lui avait fait cadeau d'une oreillette musicale, qu'elle conservait précieusement. Pour les personnes de la condition de Mindy, les loisirs étaient interdit. La musqiue, la danse, ou toute autre divertissement étaient réservés aux classes supérieures. Mais Mindy savait rester discrète. Et malgré l'absence de la vieille dame, elle se consolait avec sa musqiue qui lui rappelait le bonheur d'avoir eu une véritable amie.